Introd

Habité depuis l’âge néolithique, Introd est l’une des 74 communes de la Vallée d’Aoste. Pays de moyenne montagne, il occupe la partie inférieure des vallées de Rhêmes et de Valsavarenche, à l’orée du parc national du Grand-Paradis.

La position géographique de son chef-lieu (880 mètres d’altitude), entre les Doires de Rhêmes et de Valsavarenche, est à l’origine du toponyme « Introd » (entre-eaux). Ses habitants, encore de nos jours, à côté du français et de l’italien (les deux langues officielles de la Vallée d’Aoste) utilisent le patois, dialecte francoprovençal  commun aux trois régions qui s’étalent aux pieds du Mont Blanc (Vallée d’Aoste – Suisse Romande – Savoie, Dauphiné et Lyonnais). Cet idiome a été défini par plusieurs linguistes du proto français, en raison des traits très archaïques, propres à la langue française du Haut Moyen Âge, qu’il a su maintenir jusqu’à nos jours.

A visiter

Du point de vue architectural, nous signalons le château, bâti vers 1260 par le noble Pierre Sarriod, qui prit le titre de Seigneur d’Introd. Ce château, caractéristique pour sa forme originairement octogonale, fut habité par les descendants de Pierre jusqu’au début du siècle passé ; actuellement il est de propriété de la famille Caracciolo, de Naples. Très intéressants aussi le bâtiment l’Ôla – ancienne étable, écurie et fenil du château -, et les greniers, considérés de nos jours le meilleur exemple valdôtain de construction en pierre et en bois de l’époque médiévale. Pour ce qui est de l’architecture sacrée, nous signalons l’église, dédiée à la conversion de Saint Paul, avec son autel baroque, ainsi que les nombreuses chapelles de village. Les deux ponts qui relient le chef-lieu aux hameaux en aval, encore que plus récents, méritent également une visite : le « Pont Neuf », avec ses (quelque) 80 mètres de hauteur, passe pour être le plus haut pont de la Vallée d’Aoste.

Côté nature, le « Parc animalier d’Introd », avec ses 30.000 m2, permet aux visiteurs de découvrir de très près les mammifères et les oiseaux du parc national du Grand Paradis. A quelques centaines de mètres du Parc, se trouve aussi la Maison Bruil, bel exemple de ferme traditionnelle valdôtaine qui abrite aujourd’hui le musée alpin de la conservation des aliments.
En ce qui concerne les objets de la tradition, les ateliers des artisans du bois offrent aux visiteurs un vaste choix de produits de l’artisanat typique de chez nous.
Pour les amateurs des saveurs du terroir, enfin, nous signalons l’entreprise vinicole « Lo triolet » – qui produit, en série limitée, des crus très appréciés sur le marché italien – et les nombreux apiculteurs associés à la coopérative « Miel du Val d’Aoste ».

Loisir

Hiver :
Aux passionnés du ski de fond, Introd offre deux pistes (2,5 et 5 km de long), à Les Combes, la localité choisie, pendant l’été, par les Saints-Pères Jean Paul II et Benoît XVI pour leurs périodes de repos. Introd occupe, en outre, une position stratégique par rapport aux principales stations de ski (alpin ou de fond) de la Haute Vallée (Courmayeur, La Thuile, Pila, Cogne, Vallée de Rhêmes, Valsavarenche etc.).

Été :
Un réseau de sentiers, étendu et bien étudié, offre aux randonneurs de nombreuses possibilités d’excursion, à pied ou à vélo, dans une nature verdoyante, jusqu’au cœur du parc national du Grand-Paradis. Pour les passionnés des sensations fortes, nous signalons la base de rafting-hydrospeed-kayak et le parc aventure de Villeneuve ainsi que le centre « Grand Paradis Émotions » d’Aymavilles (rafting, canoë, canyoning, etc.) .

Bien-être

Non loin d’Introd, dans la commune de Pré-Saint-Didier , est en fonction l’établissement thermal, qui exploite les sources d’eau chaude déjà connues au temps des Romains. La structure actuelle remonte à la première moitié du XIXe siècle et elle a accueilli, à l’époque ,de nombreuses personnalités, telles que les membres de la famille royale d’Italie.

Un efficace travail de restauration a récemment rapporté l’établissement à sa splendeur originelle.

Approfondissements

Les Saint-Pères en séjour dans le village de "Les Combes"

Le village de Les Combes, situé sur un contrefort morainique suspendu sur...

Le château

Le château d’Introd fut bâti par le noble Pierre Sarriod, fils de Marc, vers 1260...

Les greniers

A côté du château, s’élève une magnifique construction en pierre et en bois...

Le clocher

Comme l’église, le clocher aussi a subi plusieurs remaniements pendant des siècles...

Les ponts

Le chef-lieu est relié aux hameaux en aval par le biais de deux ponts jetés sur la Doire de Rhêmes...

Vignobles “Provannes”

Les vendanges des rouges et des blancs, livrées à la Cave coopérative des Onze Communes d’Aymavilles...

L’Ôla

Bâtiment très ancien (cet immeuble paraît déjà dans un instrument de division des biens des Sarriod...

L'église

D’après Mgr Duc et l’abbé Henry, la communauté d’Introd commença à s’organiser...

Le Mont Blanc (4810 m.)

Le massif du Mont Blanc, avec sa chaîne couronnée de ‘4000m...

La chapelle du Saint-Suaire

Au sud de l’enceinte circulaire du parc du château, à quelques dizaines de...

Maison ChanteLune

104, hameau Villes-Dessus - 11010 Introd, Vallée d'Aoste

Le petit coin de Maison ChanteLune

82, hameau Plan-d'Introd - 11010 Introd, Vallée d'Aoste
N. TVA 01061370076

Téléphone

+39 0165 95432

Portable

+39 338 3435889

Courriel

info@chante-lune.com
.